Hébergement

Bonnes pratiques

Mutualiser les logements au maximum.
• Prévoir des logements à proximité des lieux de concerts et d’arrivée.
Privilégier les hébergements engagés (labellisation/certification verte) et faire de la médiation auprès des établissements locaux sur les questions de développement durable. 
Privilégier les gîtes plutôt que de grands groupes hôteliers.
Choisir les hôtels en fonction du moyen de locomotion des artistes (gare, aéroport, van) pour éviter les runs et éventuellement développer des partenariats en conséquence. 
Proposer des hébergements chez l’habitant.
Utiliser des caravanes pour les logements : gestion de l’eau économe, vaisselle et douches raisonnées (par exemple en utilisant des bidons).
Faire signer une “charte des fournisseurs responsables” par l’ensemble des prestataires d’hébergement.

Points de vigilance

• Faire attention aux exigences des artistes dont la marge de négociation est parfois difficile.
• Pour les lieux très ruraux et excentrés, les logements à proximité sont difficiles à trouver.
• Difficultés à avoir du linge de maison dans les gîtes.